Articles

Besoin d’indépendance ? Besoin d’un meilleur équilibre vie pro / vie de famille ? Ou tout simplement envie de changements et de nouvelles expériences ? Ajoutez un slash à votre activité actuelle, vivez de vos passions et recevez un complément de revenu !  

Qu’est-ce qu’un slasheur ? 🧐

C’est une personne qui cumule plusieurs activités : il peut être indépendant, en freelance, autoentrepreneur ou salarié pluri-actif. 
Par exemple, un graphiste peut être aussi dj / serveur / coach sportif et par conséquent, le slasheur est plus polyvalent que spécialiste d’un sujet.

Afin d’assouvir sa curiosité et découvrir sans cesse de nouvelles compétences, le slasheur occupe des activités intellectuelles mais aussi manuelles, scientifiques et créatives. La soif de nouvelles expériences et l’enthousiasme d’explorer de nouveaux sujets rend son apprentissage beaucoup plus rapide.

De plus, grâce à l’arrivée du digital📱 , il est très facile aujourd’hui d’exercer une activité complémentaire à distance et pouvoir travailler d’où l’on veut quand on veut. 
Vivre de ses passions et bénéficier d’un complément de revenu, aujourd’hui ils sont plus de 2,3 millions d’actifs français à le faire ! 😲

Alors, si vous aussi vous désirez ajouter un slash à votre intitulé professionnel, LearnyKids vous propose d’augmenter vos revenus tout en participant au développement éducatif des enfants.
Si vous ne nous croyez pas, allez directement voir des témoignages de nos distributeurs 👉 juste ici

Depuis chez vous, bénéficiez de nos conseils adaptés à vos besoins et à vos aspirations et développez ainsi votre sens du commerce ! Lancez-vous en tant que distributeur des produits pour enfants LearnyKids. Nous vous accompagnons tout au long de votre expérience et sommes toujours à votre écoute en cas de besoins. 😊

Vous voulez en savoir plus sur le slash ? Cliquez ici

4 Tests Gratuits Pour Savoir Si Vous Êtes Fait Pour l’Entreprenariat !

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale peut être un défi de taille. Beaucoup de questions nous submergent : vais-je y arriver ? est-ce que je serai à la hauteur ? et si ça ne marche pas ?

Toutes ces questions peuvent nous empêcher de nous lancer, et nous faire passer à côté d’une belle et enrichissante aventure.

Pour essayer de se rassurer, pour tester ses capacités d’entrepreneur, il existe de nombreux tests de personnalité. Voici ici, une petite sélection de tests gratuits qui pourront peut-être vous aider à sauter le pas.

1. Le test de la CCI

Ce test est centré sur votre détermination à entreprendre. Cette détermination reste le moteur principal de votre réussite.

Il repose sur de nombreux travaux de recherches académiques. Comme par exemple, Vroom, Bandura, Meyer & Allen, Azjen, Bruyat, Gasse… Sur la base de certains critères, il permet de mesurer votre engagement dans le processus entrepreneurial. Notamment votre motivation, votre volonté, votre perception de l’opportunité de créer et de l’attractivité d’un projet entrepreneurial.

Attention ! Il n’existe pas de profil type parfait d’entrepreneur. D’autant qu’au fil du temps, chacun acquiert de nouveaux savoir-faire et de nouvelles connaissances. Ce test n’a donc pas pour objectif d’évaluer si vos compétences, et vos aptitudes correspondent avec celles d’un entrepreneur ; mais bien de savoir si vous êtes prêt à vous lancer dans l’aventure.

👉 Passer le test de la CCI !

2. Le test 16PF

Le test 16PF signifie 16 facteurs de personnalité. C’est-à-dire qu’il permet de vous situer parmi 16 profils psychologiques. Pour ce faire, le test se base sur les 4 dimensions suivantes :

  • Orientation de l’énergie
  • Recueil d’information
  • Prise de décision
  • Mode d’action

Pour chacune de ses dimensions, vous vous positionnez respectivement entre ces différents critères :

  • Extraversion / Introversion
  • Sensation / Intuition
  • Pensée / Sentiment
  • Jugement / Perception

👉 Passer le test 16PF !

3. Le test modèle d’Yvon Gasse & banque du Canada :

Ce test permet une autoévaluation de votre profil d’entrepreneur, proposé par la Banque du Canada et Yvon Gasse, directeur du Centre d’entrepreneuriat et de PME de l’Université Laval. Ce test a été élaboré pour établir votre profil personnel et pour se comparer aux entrepreneurs établis. Le questionnaire évalue 10 caractéristiques regroupées en 3 dimensions :

  • Motivations
  • Aptitudes
  • Attitudes

Il comporte 50 affirmations. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses : c’est votre opinion qui compte. Il ne vous faudra que 10 minutes pour réaliser ce test.

👉 Passer le test d’Yvon Gasse !

(Si vous restez septique sur le modèle d’Yvon Gasse ou que vous êtes simplement curieux, vous pourrez trouver plus d’informations ici 

4. Le test MACE

Le test MACE est l’acronyme de Motivation, Aptitude, et Comportement Entrepreneurial. Grâce à lui, découvrez vos motivations, aptitudes et vos compétences entrepreneuriales. Ainsi, vous pourrez facilement faire le point sur votre capacité à développer une entreprise.

Attention : Seul le test MACE Découverte est gratuit.

👉 Passer le test MACE !

Vous êtes un véritable entrepreneur dans l’âme et vous voulez commencer toute suite ?
Mais se lancer en tant qu’indépendant, et devenir son propre patron peut faire peur.

En devenant distributeur LearnyKids, vous devenez votre propre patron mais vous êtes accompagné du début à la fin de votre activité, tout en restant 100% AUTONOME et LIBRE. Nous mettons un point d’honneur à respecter cette autonomie. Voilà pourquoi, vous n’avez ni objectifs de ventes, ni redevances, ni royalties !

👉Bénéficiez d’une offre sur-mesure

Vous ne nous croyez pas ? Allez voir les témoignages de nos distributeurs Marion, Yohan, et Tatiana :

Chez LearnyKids, nous savons qu’il est difficile de rester motivé et inspiré, une fois lancé dans l’aventure entrepreneuriale. Alors, on a pensé à vous, et on vous a trouvé ce reportage très bien fait sur différents entrepreneurs français.

Le Reportage We Love Entrepreneur

Ce reportage présente 60 acteurs de la scène entrepreneuriale en 52 minutes pour vous inspirer et vous booster. Les entrepreneurs y expliquent leurs envies, leurs parcours, les problèmes qu’ils ont rencontrés, les solutions apportées, et bien d’autres choses…

Ce documentaire est assez centré sur la French Tech, mais reste très inspirant peu importe votre domaine d’activité.

La French Tech, c’est quoi ?

Il s’agit d’un label français qui permet aux start-ups d’être reconnues en tant qu’écosystème innovant. Le second objectif est de favoriser les échanges entre ces entreprises. La French Tech permet une union entre ces start-ups. Ce label a aussi permis de renforcer l’image des start-ups françaises grâce à des aides de tous types.

Assez parler ! Voici le lien pour regarder gratuitement le documentaire
👉 We Love Entrepreneur 

Voulez-vous encore plus d’inspiration et de motivation ?

Voici le témoignage de Marion Bressand, distributrice LearnyKids à temps plein, qui a complètement changé de carrière pour devenir sa propre patronne et se lancer dans l’entreprenariat.

10 Conseils Pour Vous Simplifier La Vie

Pas toujours facile d’allier vie professionnelle et vie de famille quand on est une maman, n’est ce pas ? A travers ces 10 conseils, nous espérons pouvoir faciliter le quotidien de toutes les Mompreneurs ! C’est parti !

Le statut de ‘mompreneur’ ou ‘mampreneur’, est devenu un statut à part entière depuis ces dernières années. Venu tout droit des États-Unis, il désigne ces mamans qui ont choisi l’entrepreneuriat pour pouvoir allier vie de maman et vie professionnelle d’entrepreneur. Elles disposent de plus de liberté afin de s’organiser comme elles le souhaitent, de profiter de leurs petits bouts et s’occuper de leur chez-soi. Toutefois, ce n’est pas toujours facile, car oui, les contraintes, même si elles ne proviennent pas d’un patron, sont bel et bien présentes. Il faut préparer le repas des enfants, aller les chercher à l’école ou encore, leur faire l’école à la maison. Oui, être maman reste le travail le plus prenant et c’est aussi un merveilleux cadeau. Alors il faut essayer de réserver un temps pour chaque chose pour trouver son équilibre, même s’il n’est pas parfait.

Chaque cas de ‘mompreneur’ est différent. Il y a les mamans solos, les mamans de tous petits bébés, les mamans qui ont des enfants plus grands, certaines ont toute une ribambelle de marmots, d’autres seulement un. La journée type ou l’organisation idéale n’existe pas. Il y a autant de possibilités que de mompreneurs, car toutes les situations sont différentes. Certaines mamans travaillent à domicile, d’autres ont fait le choix de louer un bureau où elles peuvent amener leur bébé. Rien n’est impossible ! Faite en sorte de trouver ce qui correspond à votre équilibre familial !

Voici quelques conseils pour vous aider à y parvenir.

1. Préparer les vêtements la veille

Tous les matins, c’est la même chose. Zoé ne retrouve plus son Doudou, Alice se souvient qu’il y a un document super urgent à signer pour la sortie de cet après-midi, Eloïse vient de renverser son bol de céréales sur ses vêtements et Enzo ne retrouve plus sa chaussette.
Et au moment de partir, je ne retrouve plus les clés de la voiture !!

Vous avez beau vous lever une heure avant vos enfants, chaque matin, c’est toujours la même chose et la course contre la montre.
Pour y remédier, prenez l’habitude de préparer vos affaires et celles des enfants la veille: vêtements, déjeuné, goûté, cartable, petit dej sur la table…
Vous gagnerez de précieuses minutes et surtout beaucoup d’énergie !

2. Faire des listes

Pour commencer la journée du bon pied, faire le plein d’énergie et de bonne humeur, découvrez notre article ‘la routine du matin’ dans lequel nous parlons de la liste du matin. Prenez le temps le matin de faire votre ‘to do’ liste, mémo … Pour vous aider à organiser votre journée et établir vos priorités.
En posant sur le papier les tâches à effectuer puis en les rayant au fur et à mesure, vous aurez les idées claires et gagnerez ainsi du temps. Cela vous permettra également d’optimiser votre temps en regroupant peut-être certaines tâches.

3. Prévoir les menus de la semaine

Planifiez les menus de la semaine avant de faire vos courses. De cette manière, vous arrêterez de vous demander quotidiennement ce que vous allez bien pouvoir manger et vous éviterez d’effectuer vos achats à la dernière minute. Point non-négligeable : faire ses courses une seule fois par semaine permet de n’acheter que le nécessaire et donc de faire des économies ! N’hésitez pas à consulter les idées de recettes de cuisine pour la semaine de Marmiton, pour faire la popote avec les enfants ! 

4. Faire ses courses en ligne

Faire ses achats depuis son canapé, c’est un gain de temps, d’énergie et d’argent considérable; et ce, en quelques clics seulement !
Avant de commencer vos achats, planifiez vos menus de la semaine et ingrédients nécessaires. Cela vous permettra de diminuer les galères et l’éternelle question ‘Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?’.
Notez au fil des jours les plats favoris de la famille, parfois un vrai casse-tête : Alice adore les épinards et les pâtes, mais pas sa sœur qui adore la salade de tomates et moi, je suis au régime, alors les pâtes, ce n’est pas génial !
Avec cela, vous pourrez vous constituer une ‘base de données’ des plats favoris de la famille et ajouter des idées de plats que vous souhaitez tester au fur et à mesure de vos idées.

Alice adore les épinards et les pâtes, mais pas sa sœur qui adore la salade de tomates et moi, je suis au régime, alors les pâtes, ce n’est pas génial !
Vive le drive ou si ce service est disponible chez vous, la livraison à domicile !
Et pour manger sain et frais, pourquoi ne pas penser aux producteurs locaux. Vous en trouverez forcément près de chez vous. ‘La ruche qui dit oui’ propose, par exemple, des commandes en ligne à travers la France entière où vous pouvez commander sur Internet votre panier gourmand que vous n’aurez plus qu’à récupérer.

5. Congeler des plats

Idéal pour les jours en manque d’inspiration ou de grosse fatigue. Lorsque vous prenez le temps de cuisiner, pensez à augmenter les quantités et congeler le surplus. Si un soir vous n’avez pas le temps de faire à manger, vous serez bien contente de ressortir votre sauce spaghetti bolognaise ou votre bœuf bourguignon du congélo !

6. Laisser les enfants à la garderie et à la cantine

Ou à l’étude suivant l’âge de vos loulous. Profitez qu’ils fassent leurs devoirs et soient encadrés par des professionnels pour faire le ménage, les courses, à manger ou simplement pour prendre un peu de temps pour vous. Et surtout, ne culpabilisez pas, car les enfants sont souvent très contents de rester avec leurs camarades et soulagés de rentrer à la maison, devoir déjà finis !

7. Prendre soin de soi chez soi

Si vous n’avez pas le temps d’aller chez le coiffeur, au spa ou chez l’esthéticienne, faites venir les soins à vous. Il existe de nombreux services à domicile souvent moins cher qu’en institut, profitez-en ! Ça sera un moment précieux de bien-être pour recharger vos batteries.

8. Faire faire la sieste aux enfants

Le week-end, le mercredi ou en semaine après déjeuner, ne négligez pas la sieste ou instant de relaxation pour les enfants (car le mot ‘sieste’ n’est pas toujours bien accueilli par les enfants). Le présenter comme un moment de bien-être et relaxation pour prendre des forces pour profiter pleinement du reste de l’après-midi.
En plus de vous laisser quelques minutes de répit pour souffler et prendre un peu de temps pour vous, les enfants seront plus détendus et moins excités en se réveillant. Ce qui minimise fortement le risque de crise.

9. Tout le monde participe

Un environnement propre et rangé vous apportera un confort et paix d’esprit. Cela vous permettra également de vous concentrer pleinement si vous travaillez depuis chez vous et ne plus jongler entre les appels, e-mail et les machines à lancer, aspirateur à passer ou repassage à faire !
Faites un planning des tâches ménagères avec toute la famille ; à chaque âge, sa responsabilité.
Et pour éviter les querelles au sein de la fratrie, selon leur âge, demandez-leur de décider ensemble de leur planning et de s’y tenir. En plus de vous décharger, cela les responsabilise et les aide à devenir plus autonomes.

10. Et enfin, demander de l’aide !

Qu’elle soit externe (babysitter, nounou, maman des camarades…) ou interne (grands-parents, tata, papa…), n’ayez pas peur et, encore une fois, ne culpabilisez pas à l’idée de demander de l’aide pour vous alléger. Aucun doute, mamie et papy seront ravis de garder les enfants un week-end et les ami(e)s seront contents de vous aider !

Allez voir les témoignages de Marion et Tatiana : 2 momspreneurs qui sont distributrices pour LearnyKids !